vusurleweb.fr

 Newsletter: 

Gone Girl

Amy disparaît le jour de son cinquième anniversaire de mariage avec Nick. Les traces de lutte dans le salon contrastent avec le calme de leur maison bourgeoise.

Très vite, les soupçons se portent sur Nick. Les médias s’emparent de l’affaire et les langues bien tenues du quartier pavillonnaire se délient.

Nick a-t-il orchestré la disparition de sa femme comme les médias le martèlent? Est-il victime d’une machination diabolique ? Qu’est-il arrivé à ce couple, à l’apparence si parfaite ?

 « Les Apparences » est bel et bien le titre original du best seller de Gillian Flynn, aujourd’hui adapté sur grand écran par un des maîtres du thriller psychologique, David Fincher (Seven, Zodiac, Millénium).

 Au fil de l’intrigue, nous apprenons à connaître les deux mariés à travers des flashbacks relatant leur amour et leur complicité. Un amour qui tend à s’estomper au fil des années, laissant place à une indifférence grandissante (hé oui, le mariage n’est pas toujours idyllique, soyons réalistes).

Le spectateur pensait cerner les personnages et voit ses certitudes s’effondrer petit à petit.

Si l’attention du spectateur est quasiment sans cesse sollicitée, les 2h30 de film laissent aussi place à des scènes plus lentes et imagées.

Certains trouvent le temps long : pour ma part, je trouve que les longs plans mystérieux participent au caractère tordu du film, au choc des spectateurs et donc à l’efficacité même de ce thriller.

La dimension sociétale fait également partie intégrante de Gone Girl : mise au second plan, elle participe activement à l’intrigue et au rythme intense imposé par les médias. En effet, Fincher traite de la manipulation des médias : les journalistes n’hésitent pas à accuser Nick d’un meurtre en prime time devant des milliers de téléspectateurs. Il dresse le portrait d’un homme, censé être présumé innocent, haï d’une opinion publique assassine.

Finalement, les apparences sont-elles trompeuses ? Il semble que oui.

Le verdict ? Gone Girl, enfin un thriller psychologique au dénouement (complètement) inattendu.

Pauline Mahon

Etudiante en communication digitale, amatrice de gastronomie et rédactrice web à mes heures perdues

More Posts

Follow Me:
LinkedInPinterest

Le Hobbit : un voyage inattendu
Vu au ciné cette semaine... Iron man 3
10 décors de films cultes qu'il faut voir en vrai !

2 commentaire pour l'instant.

  1. […] LinkedIn est surtout connu comme un réseau d’affaires professionnel. Pourtant, il a aussi un côté très flippant et voyeurisme : la fonctionnalité «Qui a consulté votre profil». La chaîne de télévision belge Vier et l’agence de publicité BBDO, ont utilisés cette fonctionnalité pour le lancement de “Stalker“, une nouvelle série de thriller. […]

  2. […] LinkedIn est surtout connu comme un réseau d’affaires professionnel. Pourtant, il a aussi un côté très flippant et voyeurisme : la fonctionnalité «Qui a consulté votre profil». La chaîne de télévision belge Vier et l’agence de publicité BBDO, ont utilisés cette fonctionnalité pour le lancement de “Stalker“, une nouvelle série de thriller. […]