vusurleweb.fr

 Newsletter: 

inside-affiche-f2

L’exposition Inside, orchestrée par Jean de Loisy, Daria de Beauvais et Katell Jaffrès, réunit les œuvres de trente-cinq artistes internationaux, auxquels il a été demandé de réfléchir autour du thème de l’humain. La plupart des travaux ne font pas partie des collections permanents et ont été réalisés exclusivement pour l’événement.

Inside est une invitation au voyage comme on en trouve rarement : un voyage au cœur de soi-même. Labyrinthe sur plusieurs étages, l’espace d’exposition tendrait à représenter la métaphore de notre corps.

Dès le début de l’expérience, la traversée du miroir de Marcius Galan nous fait entrer dans le vif du sujet. Cet art minimal et contextuel met en lumière un obstacle symbolique, à franchir pour pouvoir commencer le voyage initiatique.

Des œuvres picturales, bandes sonores, projections vidéo entres autres se succèdent dans un parcours mettant vos cinq sens en éveil. De la joie à l’effroi, tous les sentiments propres à l’humain seront mis en exergue par des œuvres percutantes.

Certaines installations peuvent déranger : on pense notamment à « Berek » de Artur Zmijewski, une vidéo mettant en scène un groupe d’adultes nus jouant à cache-cache dans une chambre à gaz d’un ancien camp de concentration. Investir un lieu de traumatisme collectif par le jeu relève, pour l’artiste, d’un traitement thérapeutique. Malgré la noble motivation qu’est le devoir de mémoire, le spectateur oscille entre gêne et rire nerveux.

Cependant, le malaise nous confronte à des sensations inédites, des pensées enfouies… et nous en apprend davantage sur nous-mêmes.

Jean-Michel Alberola clôt l’exposition avec une fresque murale dont le nom donne à réfléchir : « La sortie est à l’intérieur ». Formule politique, philosophique ou fragment de narration ? A mon sens, le message est clair : nous ne sortons pas indemnes de cette exposition, qui nous donne envie de continuer notre self-exploration.

Une immersion au plus près de nous-mêmes, tel est le but d’Inside.

Inside, au Palais de Tokyo jusqu’en Janvier 2015.

Ouverture tous les jours (sauf le mardi) de midi à minuit.

Entrée : Gratuite pour les mineurs et demandeurs d’emplois / Tarif réduit (-26 ans, enseignants, seniors) : 8€ / Plein tarif : 10€

Pauline Mahon

Etudiante en communication digitale, amatrice de gastronomie et rédactrice web à mes heures perdues

More Posts

Follow Me:
LinkedInPinterest

Street piano envahit Paris
Le livre éphémère
Le Salon du Chocolat de retour à Paris

Un commentaire pour l'instant.

  1. Donatien dit :

    Merci Pauline, ça donne envie d’aller y jeter un oeil !