vusurleweb.fr

 Newsletter: 

after

 

l’affiche du livre traduit en français et paru le 2 janvier

Pour mon grand retour sur vslw en 2015, je vous propose un article sur un livre qui a fait parler de lui dans les médias, et à travers le monde.

Pour cause, ce livre, en premier lieu publié sur le site Wattpad, destiné à l’écriture et à la lecture de fanfictions, est désormais présent dans les librairies de 26 pays dont la France depuis le 2 janvier 2015 où il est tiré à 180 000 exemplaires.

Victime de son succès sur la Toile avec plus de 1 milliard de vues, ce roman « young adult » publié aux Etats-Unis en octobre 2014 a traversé l’Atlantique.

L’auteure, Anna Todd, 26 ans, était, avant d’écrire ce roman à succès, une fan comme les autres; enchaînait les petits boulots jusqu’à ce qu’elle soit entraînée dans cette folle aventure grâce à l’engouement de ses lecteurs.

De quoi ça parle ?

Destiné aux adolescents et aux jeunes adultes plus particulièrement, ce roman de plus de 600 pages n’est en outre pas dénué d’érotisme. On l’intitule même de nouveau « 50 nuances de Grey » sans SM. Il mixe donc à la fois les codes de la fanfiction et du mommy porn avec romantisme.

L’histoire a priori assez classique, raconte l’idylle passionnée entre Tessa, jeune étudiante de 18 ans, « normale » et Hardin (inspiré de Harry Styles des One Direction), Le jeune homme bad boy, tatoué etc. de la fac, qui fait chavirer le coeur de la jeune fille: timide, prude et fleur bleue.

En quoi c’est innovant ?

Ce livre symbolise la réussite de la relation et de la création entre l’auteur et les lecteurs, qui ont permis de faire naître cette oeuvre. On se demande comment une fanfiction qui semble écrite de façon morcelée grâce à l’interactivité et à plusieurs imaginations débordantes ait pu avoir autant de succès auprès des lecteurs et des éditeurs (La maison d’édition américaine Simon & Schuster a obtenu les droits d’After pour un montant à six chiffres et en France, c’est l’éditeur Hugo & Cie qui a publié le roman de la jeune écrivaine).

On peut imaginer que les adolescentes, premières cibles du roman, doivent s’identifier à cette protagoniste sans histoire qui pourtant, va vivre une histoire d’amour exceptionnelle comme toutes les jeunes filles rêvent d’en vivre.

Le développement des Nouvelles Technologies et les opportunités qui s’offrent aux jeunes nourrissant le souhait de devenir écrivain semblent  se concrétiser dans certains cas. Après l’avènement des blogs et de l’autopublication, Internet va t-il banaliser la chance de donner une réalité à des textes ou des oeuvres virtuelles ?

Et l’histoire ne s’arrête pas là, puisque la Paramount a acquis les droits d’adaptation au cinéma. Espérons que la jeune Anna Todd saura garder la tête sur les épaules. anna-todd-

Laura

21 ans, étudiante en communication digitale à l'ISCOM Paris, je m'intéresse particulièrement aux stratégies de marques sur le web mais également à l'art et à la littérature. Je partage avec vous des découvertes, des analyses, des avis, des coups de coeur. "Il n'y a que les passions et les grandes passions, qui puissent élever l'âme aux grandes choses" Denis Diderot

More Posts

Follow Me:
LinkedIn

Bref la série s’arrête !
La marche du progrès version 2012
Perrier Présente "The Black Lords" Time Lapse

Comments are closed.